J’AI TROP PEUR

Texte et mise en scène David Lescot

Scénographie : François Gautier Lafaye
Lumières : Romain Thévenon
Assistante à la mise en scène / administration : Véronique Felenbok
Diffusion : Antoine Blesson
Presse : Olivier Saksik

Avec (en alternance)
Suzanne Aubert,
Camille Bernon,
Théodora Marcadé
Elise Marie,
Caroline Menon Bertheux
Camille Roy
,
Lyn Thibault,
Marion Verstraeten 

 

Le texte de la pièce est publié aux Editions Actes sud-papiers, coll. « Heyoka jeunesse ».

Un spectacle tout public à partir de 7 ans.

  • Festival de Pontonx : du 29 septembre au 1er octobre 2017
  • Théâtre de Canejean : 3 octobre 2017
  • La Coupole – St Louis : 6 octobre 2017
  • L’Espal – Le Mans : du 9 au 13 octobre 2017
  • Théâtre de Jouy-le-Moutiers : 17 octobre 2017
  • Le Trident – SN de Cherbourg : 19 et 20 octobre 2017
  • La Mouche – St Genis : 7 et 8 novembre 2017
  • Théâtre de Montmorency : 14 et 15 novembre 2017
  • Ligue enseignement Puy de Dôme : 17 et 18 novembre 2017
  • Ligue enseignent Cher : du 20 au 30 novembre 2017
  • Tournée décentralisée Côté Cour Besançon : du 4 au 15 décembre 2017 et du 26 février au 2 mars 2018
  • Théâtre de St Lo : Les 19 et 20 décembre 2017
  • Le Grand Logis – Bruz : les 11 et 12 janvier 2018
  • Ligue enseignement Gers : les 5, 8, 9 février 2018
  • Circa – Auch : 6 et 7 février 2018
  • Ligue enseignement les Landes : du 11 au 22 mars 2018
  • Théâtre de la Ville – Paris : du 24 mars au 1er avril 2018
  • Scène Watteau – Nogent/Marne : 11, 12, 13 avril 2018
  • Ligue enseignement Le Tarn : du 14 au 16 mai 2018
  • Théâtre de Neufchâteau : 8 juin 2018

 

Revue de Presse

Télécharger

L’Histoire.

J’ai dix ans et demi. C’est mon dernier été avant la sixième. Et la sixième, tout le monde sait que c’est l’horreur. L’horreur absolue. Alors je suis mal, très mal même, et j’ai peur, trop peur. Alors, ma mère a eu une idée. Elle m’a organisé un rendez-vous avec Francis, un gars de quatorze ans qui passe aussi ses vacances dans le coin. Histoire de me détendre. Je peux lui poser toutes les questions que je veux, il me décrit le truc. Et là je m’aperçois que je m’étais bien trompé sur la sixième : selon Francis, la sixième c’est pire, infiniment pire que ce que je croyais ! Moi je pensais que c’était juste l’horreur, en fait c’est carrément l’apocalypse, la fin du monde quoi !

Donc c’est décidé, j’irai pas, j’irai pas et j’irai pas. Le problème c’est que les jours passent de plus en plus vite et qu’il faut vraiment que je me dépêche de trouver une idée.

J’ai trop peur, c’est une affaire de langage. Comment parle-t-on à dix ans et demi ? Et comment pense-t-on, par conséquent ? Et quelques années plus tard, à quatorze ans ? Et à deux ans et demi ? J’ai voulu prêter à chacun des trois personnages : Moi (10 ans et demi), Francis (14 ans) et Ma Petite Sœur (deux ans et demi), un langage spécifique, et l’essentiel du travail d’écriture a consisté à inventer à chacun sa langue, donc sa pensée.

 

Une production Théâtre de la Ville, Paris – Compagnie du Kaïros
La Compagnie du Kaïros est soutenue par le Ministère de la Culture – DRAC Ile de France